Carrière d’urbaniste

Je suis urbaniste. Métier que j’exerce comme enseignant, chercheur et praticien. Voici une brève présentation de ma formation et de mon parcours d’urbaniste.

Formation(s)
J’ai effectué un premier cycle universitaire en Sciences politiques à l’IEP de Grenoble avant d’intégrer le DEA « Villes et Sociétés » de l’IUG (Institut d’Urbanisme de Grenoble). Ces premières années universitaires furent essentielles à ma formation théorique d’urbaniste issu des sciences sociales.

Je dois à mon Service National (suivi de 7 ans de bénévolat) dans une structure associative – la Maison de quartier du Crêt-de-Roch à Saint-Etienne – mes premières expériences de terrain dans l’urbanisme, la concertation et le montage de projets.

J’ai effectué mon Doctorat de 3e cycle dans le cadre d’une thèse portant sur les tissus urbains et tissus industriel de la soie. Cette thèse s’est faite au sein de deux laboratoires de recherche : au laboratoire CRESSON (analyse des ambiances urbaines) de l’ENSAG  et à l’Urban Morphology Research Group (analyse des formes urbaines) de l’Université de Birmingham. L’exercice m’a permis de m’acculturer au monde et techniques de l’architecture et de la géographie urbaine.

Lors de la thèse et des deux années qui suivirent j’ai eu l’opportunité d’être enseignant vacataire dans plusieurs écoles d’architecture, à l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat et en IUT ; puis ATER à l’IUG. Ces multiples expériences m’ont permis de mieux dialoguer avec différentes disciplines connexes à l’urbanisme (architecture, ingénierie, génie de l’environnement).

Enseignement(s)-recherche(s)
J’ai été recruté comme Maître de Conférences à l’IUG en 2006, affecté à l’UMR PACTE.

En début de carrière, j’ai été responsable pédagogique du Master 2 « Urbanisme et Projet Urbain » (2006-11) qui se déroule sous le régime de l’alternance. J’enseigne maintenant aussi bien dans la Licence  « Géographie et Aménagement » qu’en master « Urbanisme et Aménagement ». Mes principaux thèmes d’enseignement sont la morphologie urbaine, l’histoire urbaine, l’introduction à l’urbanisme et le projet.

Mes activités de recherche ont d’abord porté sur la morphologie urbaine, les ambiances urbaines (UMR AAU) et la notion de projet urbain avant d’évoluer vers les relations ville-stade, la ville inclusive ou le projet participatif au sein de l’UMR Cnrs PACTE.

Depuis 2011, une part croissante de mon activité d’enseignant-chercheur s’est effectuée sur les questions internationales. Je dirige le Master 2 ICUP-Urbano, master anglophone de l’IUG organisé en consortium avec trois universités européennes (TU Darmstadt – Allemagne, UIC Barcelone – Espagne ; UTV Rome – Italie) et qui bénéficie du label Erasmus Mundus. Mon activité internationale se traduit aussi par le montage et la participation à des projets d’enseignement et de recherche internationaux (Master DEVETER, ateliers de coopération internationale en urbanisme, etc.) ou à AESOP, l’association européenne des écoles d’urbanisme.

Lien(s) au monde professionnel
Concomitamment à mon activité d’enseignant-chercheur j’ai développé une activité professionnelle dans l’urbanisme. J’ai co-fondé un collectif d’architectes, urbanistes et sociologues, BazarUrbain, qui produit des études ou mène des projets concertés. Le collectif a été un terrain d’expérimentation de la théorie et des méthodes en urbanisme et, en retour, un vecteur d’amélioration de mes enseignements. BazarUrbain a obtenu le Palmarès des Jeunes Urbanistes décerné en 2007 par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.

Ce lien au monde professionnel m’a valu d’être qualifié comme urbaniste professionnel par l’OPQU en 2006 puis requalifié en 2012.

J’ai été successivement directeur-adjoint (septembre 2014- décembre 15) puis directeur de l’IUG (janvier 2016-août 2017).

Regard d'urbaniste sur les stades