Concevoir des stades pour demain

Vendredi 13 octobre 2017, j’ai donné une intervention dans le cadre du séminaire « Espaces et territoires » du Master 2 Design Urbain de l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine de Grenoble.

Le séminaire a commencé par un exercice d’écriture demandant aux étudiants de décrire leurs souvenirs de première visite d’un stade, de donner le nom d’un stade adoré et/ou détesté, en expliquant les réponses.

Résultats du tour de table suite à l’exercice d’écriture

Le tour de table présentait quelques résultats intéressants. Plus d’étudiants s’étaient rendus dans un stade à l’occasion d’une visite scolaire ou touristique (Firminy vert, stade olympique de Berlin, Camp Nou et stade olympique de Montjuïc à Barcelone), d’un concert ou d’un meeting et/ou cérémonie religieuse que pour assister à un match. Plusieurs ne s’étaient même jamais rendu dans un stade et n’en voyaient pas l’intérêt. Passer devant leur suffisaient pour mesurer la coupure urbaine qu’ils pouvaient engendrer… La dimension technique la plus impressionnante pour eux étaient la gestion des flux de personne et les mouvements de foule que généraient les stades.

La première visite avait été exclusivement faite en groupe: sortie scolaire, entre copains, en famille (« père et fille » revenant plus que « père et fils »!). Enfin, les souvenirs de l’évènement portaient moins sur le spectacle en tant que tel que sur l’impression qu’avait produite sur eux l’architecture (« beau et terrifiant », « une machine de guerre », « un stade qui met mal à l’aise », « un disneyland », « un cube lumineux dans la garrigue ») et sur les ambiances (« plate », « froide », « surprenamment cool », « effervescente »). Parfois les étudiants avaient plus discuté et regardé les tribunes que le spectacle.

La seconde partie du séminaire consista à montrer les résultats d’une de mes recherches sur les liens existants dans le temps entre société et type de stade depuis les Grecs jusqu’à l’époque contemporaine. L’exposé fut l’occasion d’un échange stimulant sur les tendances émergentes en matière de conception et management des stades en Europe (modèles anglais, allemands, etc.).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.